Les actualités du projet

Septembre 2020 – Organisation du dialogue local

A l’initiative de la société « La Petite Lande» des brochures de présentation du projet éolien « Les Landes » ont été déposées dans les boîtes aux lettres des habitants de Houssay et Quelaines-Saint-Gault, fin septembre. 

Conformément aux conditions de distribution de notre prestataire La Poste, la diffusion de la brochure a été soumise au respect du STOP PUB. En effet la loi n’autorise pas une entreprise privée à déposer des brochures dans les boîtes aux lettres disposant d’un Stop Pub, dans le cadre d’une campagne de communication.

Les habitants n’ayant pas pu recevoir la brochure, sont ainsi invités à se rapprocher du porteur de projet, pour tout complément d’information.

Cette brochure est par ailleurs disponible en téléchargement en cliquant sur le lien ci-dessous et pourra également être envoyée sur demande par voie postale et/ou numérique. 

Réalisée à distance dans le cadre de la crise sanitaire, cette campagne d’information vise à informer les populations riveraines des avancées du projet et les invite à solliciter le porteur de projet « La Petite Lande » pour toute question ou observation, dans une démarche de concertation. 

Janvier 2020

Automne 2019 – Étude d’accès en cours

L’étude d’accès est une étude permettant de s’assurer de l’accessibilité du site pour le convoi acheminant les éléments constitutifs des éoliennes pendant la phase travaux. L’étude est réalisée depuis le port probable d’arrivé des éléments jusqu’aux champs accueillant les éoliennes.

L’étude a conclu en la faisabilité technique du convoi malgré quelques aménagements à prévoir.

Juillet 2019 – Porte à porte chez les riverains

L’équipe d’Arvro Energies a été à la rencontre des riverains de la zone d’étude, dans un rayon d’1km environ, qui n’avait pas encore été rencontré.

Lorsque les personnes n’étaient pas présentes à leur domicile, un courrier a été déposé dans leurs boîtes aux lettres, les invitants à contacter la société Arvro Energies ou à consulter le site internet dédié au projet.

Des flyers ont aussi été distribués aux personnes rencontrées (voir ci-dessous).

Mars 2019 – Réalisation de l’état initial de l’étude acoustique

L’étude acoustique, qui consiste en l’enregistrement du bruit ambiant existant avant l’implantation des éoliennes, ne pouvait être réalisée qu’en présence de conditions météorologiques favorables : vents de secteur Sud-Ouest et/ou Nord-Est, sans trop de pluie.

Les acousticiens ont donc profité de la fenêtre météo qui s’est présentée du jeudi 28 février au mardi 12 mars 2019. Pour ce faire, ils ont posé des sonomètres dans les jardins de riverains qu’ils avaient présélectionnés et qui avaient donné leur accord pour sa réalisation.

Pour disposer d’informations précises sur les conditions météorologiques locales à cette période, un mât de mesure du vent de 10 mètre a également été installé sur l’une des parcelles de la zone d’étude.

L’ensemble des données récoltées sont en cours d’analyse. Elles permettront de simuler le bruit de différents modèles d’éoliennes et de trouver le modèle le plus adapté au site.


Exemple de sonomètre utilisé pour la réalisation de l’étude acoustique

Février 2019 – Lancement de l’état initial de l’étude d’impact environnementale

Une étude d’impact sur l’environnement est une étude préalable à la mise en œuvre de programmes ou de plans et à la réalisation d’équipements, qui permet d’estimer leurs effets probables sur l’environnement.

Décembre 2018 – Lancement de l’étude paysagère 

A la fin de l’année 2018, un paysagiste a été missionné pour réaliser l’étude paysagère.

Depuis, il est régulièrement présent à Houssay et dans les communes environnantes afin d’étudier les perspectives paysagères territoriales.

Ce travail de terrain permettra notamment de réaliser des photomontages du futur parc éolien.

Printemps 2018 – Poursuite de l’étude naturaliste

Depuis le printemps 2018, l’étude de la faune, de la flore et de leurs habitats est en cours de réalisation sur le site d’implantation du projet.

Pour couvrir l’ensemble des cycles biologiques, l’étude d’état initial va durer 1 an.